Notre histoire

Une aventure familiale depuis 1950

Henri Pageard, horloger de formation, fonde l’Heure Industrielle dans les années 1950 et s’installe dans un premier temps à son domicile, au 83 rue Lafayette à Paris (on peut apercevoir une grosse horloge datant de cette époque, avec l’adresse peinte dessus dans notre magasin).

Au milieu des années 60, il ouvre son premier magasin d’horlogerie au 68 rue de Rome dans le 8è arrondissement.

Dans les années 1970, les horloges automatiques et électriques apparaissent, donnant un bel essor à la petite société. Sylvie rejoint alors son père dans la société.

Le magasin devenant trop petit, ils emménagent à deux pas, dans un grand local qui vient de se libérer, au 16 rue de Madrid et sans le savoir, dans l’ancien atelier de fabrication des interrupteurs Arnould.

Il se produit alors quelque chose d’amusant : les clients d’Arnould, qui ne savent pas que la société a quitté les lieux, viennent régulièrement à la boutique pour acheter les interrupteurs de la marque. 

C’est ainsi qu’Heure industrielle se lance, par le fruit du hasard, dans le commerce de matériel électrique !

Dans les années 80, l’horlogerie traditionnelle est sinistrée par l’arrivée de l’informatique. L’Heure Industrielle élargit alors son offre de matériel électrique pour en faire son cœur de métier. 


En 2006, Sylvie tombe malade. Sa fille Valentine vient travailler dans l’entreprise le temps qu’elle se rétablisse.


Lorsque son grand-père disparaît l’année suivante, la jeune femme réalise l’importance de pérenniser cette maison familiale dont elle a suivi l’évolution au fil des années.

Baignant dans l’univers du matériel électrique depuis l’enfance, Valentine reprend le flambeau et se passionne pour l’interrupteur, un élément de décoration aussi discret qu’essentiel, auquel seuls les esthètes prêtent attention.

Elle découvre son histoire, ses différents styles selon les époques qui racontent à leur manière les mutations sociétales, technologiques et esthétiques qui ont marquées le 20è siècle.

Sous son impulsion, l’Heure Industrielle se spécialise dans l’appareillage électrique, en proposant une vaste gamme d’interrupteurs, élégants, design ou insolites, qui incarnent l’extraordinaire créativité d’un secteur méconnu.

En 2020, Louis, le mari de Valentine, rejoint l’aventure familiale après une

carrière en fiscalité dans de grandes entreprises internationales.

En 2023, Valentine qui collectionne les interrupteurs depuis 15 ans et possède plus de 150 pièces de toutes les époques, réunis dans son bureau aux airs de musée, ouvre un showroom en face du magasin, au 15 rue de Madrid.

Une aventure familiale depuis 1950

Henri Pageard, horloger de formation, fonde l’Heure Industrielle dans les années 1950 et s’installe dans un premier temps à son domicile, au 83 rue Lafayette à Paris (on peut apercevoir une grosse horloge datant de cette époque, avec l’adresse peinte dessus dans notre magasin).

Au milieu des années 60, il ouvre son premier magasin d’horlogerie au 68 rue de Rome dans le 8è arrondissement.

Dans les années 1970, les horloges automatiques et électriques apparaissent, donnant un bel essor à la petite société. Sylvie rejoint alors son père dans la société.

Le magasin devenant trop petit, ils emménagent à deux pas, dans un grand local qui vient de se libérer, au 16 rue de Madrid et sans le savoir, dans l’ancien atelier de fabrication des interrupteurs Arnould.

Il se produit alors quelque chose d’amusant : les clients d’Arnould, qui ne savent pas que la société a quitté les lieux, viennent régulièrement à la boutique pour acheter les interrupteurs de la marque. 

C’est ainsi que l'Heure industrielle se lance, par le fruit du hasard, dans le commerce de matériel électrique !

Baignant dans l’univers du matériel électrique depuis l’enfance, Valentine reprend le flambeau et se passionne pour l’interrupteur, un élément de décoration aussi discret qu’essentiel, auquel seuls les esthètes prêtent attention.

Elle découvre son histoire, ses différents styles selon les époques qui racontent à leur manière les mutations sociétales, technologiques et esthétiques qui ont marquées le 20è siècle.

Sous son impulsion, l’Heure Industrielle se spécialise dans l’appareillage électrique, en proposant une vaste gamme d’interrupteurs, élégants, design ou insolites, qui incarnent l’extraordinaire créativité d’un secteur méconnu.

En 2020, Louis, le mari de Valentine, rejoint l’aventure familiale après une carrière en fiscalité dans de grandes entreprises internationales.

En 2023, Valentine qui collectionne les interrupteurs depuis 15 ans et possède plus de 150 pièces de toutes les époques, réunis dans son bureau aux airs de musée, ouvre un showroom en face du magasin, au 15 rue de Madrid.

100% sécurisé 

Paiement par CB ou virement

Service client 

+33
(0)1 43 87 44 17